Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil > Actus > Conditions de Vie > La Santé
 

Conditions de Vie (thématiques)

 
 
 

Quand les incendiaires crient au feu !...

Communiqué de presse

 

 

Quand les incendiaires crient au feu !...

Messieurs les Elus, assumez vos responsabilités !!!

 

  • Services Publics et de Santé déliquescents,

  • Territoires et usagers malmenés,

  • Salariés sacrifiés,

 

La direction de la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) décide de ne plus tenir de permanence cet été à Montmorillon et à Lussac en raison de difficultés de gestion des effectifs pendant les congés !

L’ARS (Agence Régionale de Santé) et la direction du GHNV (Groupement Hospitalier du Nord Vienne (Châtellerault/Loudun) décident de fermer les urgences à Loudun pour les remplacer par un CSNV (Centre de Soins Non Programmés) !

 

Dans le premier cas, au regard des suppressions de permanences déjà opérées dans le reste du département, il est à craindre que cette mesure impacte le service rendu aux assurés de ce territoire, bien au-delà des périodes de vacances !

Les raisons des difficultés rencontrées tiennent à la politique menée en termes de moyens humains attribués aux organismes pour assurer leurs missions de service public. Depuis de très nombreuses années les départs en retraite compensés à raison d’un emploi sur deux génèrent une dégradation du service rendu et les dernières perspectives annoncées par les pouvoirs publics, si elles devaient aboutir, conduiraient à une aggravation de la situation.

 

Dans le second cas, les politiques budgétaires imposées à l’hôpital public ne partent pas des besoins des usagers et malades mais se réduisent à une gestion purement comptable. Ce choix, partagé ou non par les décideurs locaux, aboutit aux décisions d’aujourd’hui et à leurs conséquences pour les populations concernées.

 

Rappelons que les parlementaires (ceux de la Vienne comme les autres) sont amenés à se prononcer tous les ans sur la LFSS (Loi de Financement de la Sécurité Sociale). Or, la LFSS de 2017 prévoit pour la branche maladie une économie de
4 milliards d’euros dont 1,7 milliard au sein de l’hôpital public !... Cherchez l’erreur !!!

 

Pour enrayer cette politique de casse et d’abandon des usagers et des territoires, la CGT invite dores et déjà les salariés actifs, retraités et sans emploi à participer à la journée d’action et de grève du 12 septembre prochain.

 

 

L’Union Départementale CGT de la Vienne

Poitiers, le 18 juillet 2017

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.