Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil > Actus > Droits et société
 
 
 
 

Conseil Municipal du 03 Décembre 2018, Intervention de Patrick CORONAS : Gilets jaunes

Personne, ni dans cette assemblée ni ailleurs, ne peut aujourd’hui prédire comment se finira le mouvement des gilets jaunes. 

Ces gilets jaunes, qu’à certaines époques on a appelé les victimes de la fracture sociale, la France d’en bas, les sans-dents, ces français qui tout au long des dernières élections ont exprimé leur colère et leur frustration par successivement l’alternance, l’abstention, le vote extrême et le « dégagisme » se sont aujourd’hui levés dans un mouvement de contestation sans précèdent ces 50 dernières années.

Sans précèdent dans la durée et l’ampleur, la répartition géographique, la diversité sociologique, la liste des revendications et la remise en cause des institutions et de ceux qui les représentent (nous y compris).Le gouvernement actuel et le président Macron ne sont bien sûr pas les seuls responsables de la situation actuelle et des difficultés à vivre de millions de français. Mais par leurs choix politiques, leurs attitudes, ils ont rajouté la dernière goutte d’eau au vase de la désespérance qui ne demandait qu’à déborder.

Et par son positionnement idéologique et son constant dénigrement des partis, des syndicats et des Français, le président Macron a mis le dernier clou au cercueil de la Vème république qui n’était déjà plus très vigoureuse. Il se retrouve donc maintenant seul face aux français et à leur colère avec son premier ministre comme dernier rempart.C’est à lui maintenant de trouver la réponse à apporter aux attentes des français. La majorité les taxe d’incohérentes, de dangereuses, d’infinançables. Pourtant elles ne font que réclamer la justice fiscale, suffisamment de pouvoir d’achat pour vivre dignement, des services publics de proximité et à la hauteur des besoins. Finalement, revenir aux fondamentaux de ce qu’une France ruinée par la guerre et à reconstruire a réussi à faire avec la politique du CNR. La France d’aujourd’hui est riche, elle devrait être capable de la faire. Mais les solutions demanderaient de rompre entre autre avec les règles budgétaires européennes, de s’attaquer sérieusement au 80M de fraudes fiscales et sociales. Ce gouvernement et ce président y sont-ils prêts ?

En attendant, à Poitiers, nous ferons notre part, en préservant les services publics dont nous avons la responsabilité et en maintenant notre politique de solidarité, en place depuis 1977. Il nous faudra aussi chercher à faire ce travail à l’échelle de Grand Poitiers, pour faire un Grand Poitiers solidaire, Cela demandera une grande force politique, mais nous y œuvrerons.

https://rougepoitiers.wordpress.com/2018/12/03/conseil-municipal-du-03-decembre-2018-intervention-de-patrick-coronas-gilets-jaunes/

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.