Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil
 
 

14 déc.00:00
 

 

Communiqué de presse UD CGT 86

TOUS ENSEMBLE,

Agir pour une augmentation immédiate des salaires, pensions, 

Agir pour les Services Publics et la Protection Sociale !

Depuis des décennies, le niveau de vie des salarié-e-s, des privé-e-s d’emplois et retraité-e-s se dégrade. La préoccupation grandissante d’une majorité de la population est simplement de savoir comment boucler les fins de mois. Plus de 13% des Poitevins vivent sous le seuil de pauvreté et des milliers survivent avec à peine plus de 1000€ par mois. L’écart se creuse de plus en plus entre la majorité de la population et les plus riches pour lesquels le gouvernement a des égards sans limites : suppression de l’ISF, baisse des cotisations sociales et crédits d’impôts (CICE, etc...).

La baisse des financements publics, combinée aux privatisations des Services Publics, accroît la fracture sociale et les inégalités entre les territoires, en laissant de plus en plus de citoyens sans Services Publics de proximité. Le département de la Vienne est particulièrement touché par cette destruction des Services Publics de proximité, partout dans les villages, des écoles, des bureaux de poste, des trésoreries….ferment.

Ce contexte politique qui « tire » toujours sur les plus précaires et les plus fragilisés au profit des plus riches amène une colère grandissante.

Les gilets jaunes expriment par leur mobilisation et leur détermination toute cette souffrance trop longtemps contenue. Les salariés de la Vienne qui souffrent en silence de voir leurs conditions de travail et de vie se dégrader doivent sortir du silence et de l’immobilisme, partout dans les maisons de retraite, les centres d’appels, les commerces, les services, les Services Publics, les entreprises industrielles…

L’absence de réponses concrètes et immédiates du gouvernement et du patronat, leur refus d’ouvrir de véritables négociations, génèrent une légitime colère dans la population.

La CGT de la Vienne partage cette colère et apporte son soutien aux gilets jaunes porteurs de revendications qui vont dans le sens de la justice et du progrès social : augmentation des salaires, revalorisation conséquente du SMIC, plus de justice fiscale, rétablissement de l’ISF, des Services Publics de proximité… Ce sont celles que la CGT porte depuis de nombreuses années.

Tout l’enjeu pour notre organisation est que cette colère se transforme en un rapport de force conséquent qui permettra d’exiger et d’obtenir de réelles avancées sociales ; une société juste dans laquelle chacun-e a une place dans une vie digne.

Pour cela, nous devons créer les conditions du « tous ensemble ». Aussi la CGT de la Vienne invite l’ensemble des salariés du privé et du public, des privés d’emplois, des retraités, des lycéens, des étudiants à se réunir en assemblées générales, à débattre de cahiers revendicatifs et décider collectivement des modalités d’actions pour préparer les différentes mobilisations nécessaires à l’élévation du rapport de force.

La CGT de la Vienne appelle, dès à présent, à l’action de grève et de manifestation pour le progrès social afin de donner du poids aux contestations en cours et d’ores et déjà à une grande journée d’action le 14 décembre pour l’augmentation significative du Smic pour le porter à 1800 euros bruts, la revalorisation des minima sociaux et des pensions tel que nous le revendiquons sur l’ensemble du territoire.