Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil
 
 
 
 

Manifestation des Fondeurs à Châtellerault

Communiqué de presse du syndicat CGT Fonderie du Poitou Aluminium

Le syndicat CGT Fonderie du Poitou Aluminium s’inscrit dans le cadre de la journée d’action en France et en Europe contre l’austérité au nom de la compétitivité, dont nous avons été une des premières victimes en France ; Montupet voulait nous imposer une baisse de 25 % de nos salaires, ce que nous avons combattu pendant huit semaines de grève à l’automne dernier.

Mais la lutte pour l’emploi n’est pas terminée. Nous appelons l’ensemble des salariés à 24 heures de grève pour se rendre à la manifestation qui est prévue mercredi 29 février à 10h00 devant la Mairie de Châtellerault.

Nous manifesterons contre la politique des chefs d’Etat européens et du gouvernement Français qui s’apprêtent à signer un nouveau traité le 1er mars en dehors de toute consultation démocratique qui aura pour conséquence d’imposer des politiques d’austérité salariale et le recul des garanties collectives.

Ils veulent imposer la remise en cause des contrats de travail, l’annualisation, voir l’augmentation du temps de travail sans augmentation de salaire et maintenant la TVA sociale. Tous ces thèmes, le patronat a toujours voulu les imposer.

Les travailleurs de la fonderie alu veulent se saisir de cette journée pour se faire entendre de Renault, des responsables politiques actuels, ceux de demain, et du tribunal du commerce.

Des réunions d’information à la fonderie se sont tenues avec la participation unanime de tout le personnel lundi et jeudi pour faire le point de la situation de FDPA au sujet du redressement judiciaire. Il a été discuté également des prochaines mobilisations envisagées pour les semaines à venir afin de sauvegarder nos emplois sur le site. . Les travailleurs exigent : le maintien de nos emplois et de nos acquis à Ingrandes, ainsi que la réintégration de FDPA chez RENAULT.

Le secrétaire CGT-FDPA

Patrice Mochon

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.