Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil
 
 
 
 

Longuet / Algérie : « Le bras du déshonneur »

Lorsqu'on lui dit que la France devrait reconnaître les crimes du colonialisme en Algérie, Gérard Longuet répond par un bras d'honneur... qu'il continue de revendiquer ensuite. On aurait apprécié davantage de dignité républicaine de la part d'un ancien ministre, davantage de respect pour le peuple algérien et pour la vérité historique des crimes d'Etat du colonialisme en Algérie.
 
En réalité, par son acte vulgaire, stupide et brutal Gérard Longuet nous rappelle tout simplement son passé de militant d'extrême droite dans le groupe « Occident » aux pratiques violentes, et aux valeurs -si l'on peut dire- qui vont avec. Gérard Longuet ne mérite que le mépris. Il tombera dans les oubliettes d'une histoire qu'il feint de pouvoir défier impunément.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.