Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil
 
 
 
 

Conférence de presse du PCF 86, le 11 janvier 2013 « Il est grand temps de rallumer les étoiles »

Pierre Baraudon, candidat Front de gauche sur le Châtelleraudais aux élections législatives et syndicaliste de l’aéronautique

Michel Brouard, conseiller général communiste du canton de Saint Savin

Yves Jamain, secrétaire départemental du PCF de la Vienne

Ont rencontré la presse et FR3 en ce début d’année. Voici quelques extraits de leurs interventions.

 

Yves Jamain a dabord présenté nos vœux pour 2013 : « que ce soit l’année du rassemblement de toutes celles et ceux qui veulent le changement maintenant.  Les communistes de la Vienne engagent la phase statutaire de leur 36ème congrès, organisent un forum sur l'industrie le 17 janvier et préparent, avec le Front de Gauche, une campagne pour une alternative à l'austérité qui sera lancée le 23 janvier à Metz.

Lors de ce congrès, nous voulons montrer l'actualité de notre engagement communiste pour reprendre le chemin du progrès humain. Nous avons changé d'époque. Le capitalisme entrave désormais tout ce que la société porte de neuf en elle.

Notre objectif est de mobiliser les forces nécessaires, et elles existent, pour obtenir un changement de cap de la politique gouvernementale. Cela commence par battre en brèche les idées reçues, à commencer par celles qui consistent à croire que la France a un problème de coût du travail alors que le plus gros manque à gagner financier vient du coût exorbitant du capital.

L'alternative à l'austérité c'est possible !

Notre conseil national a proposé au Front de gauche, et à tous ceux qui, à Gauche, sont disponibles, de lancer une grande campagne nationale « l'alternative à l'austérité, c'est possible ». Cette campagne sera lancée le 23 janvier lors d'un meeting national à Metz, à quelques kilomètres du site de Florange...tout un symbole […]. Le travail des parlementaires communistes est un point d'appui pour tous ceux qui n'ont pas renoncé au changement. Ils ont mis sur la table des solutions alternatives à la logique d'austérité, fait des propositions, systématiquement repoussées. Maintenant, il faut que se lève dans le pays une large mobilisation populaire. »

Pierre Baraudon prend le relais « Le développement industriel est indispensable pour l’avenir du pays et pour la transition écologique. […]

Les entreprises en difficulté, qui licencient, les services qui disparaissent, sont légion dans la Vienne : Fonderies du Poitou (FDPF et Saint-Jean industrie), Fédéral Mogul, Autoliv, Magnetti-Marelli, Valéo, Thalès, Safran, Buroform1... Dans ce dernier dossier, comme dans bien d’autres en France, ceux qui persistent à nous faire croire qu’il faudrait laisser les marchés libres de toute contrainte pour le plus grand bien de tous, nous dirigent droit dans le mur. […]

Un autre exemple probant est celui de l’aéronautique où l’on craint un projet de projet de délocalisation d’une activité de SAFRAN – SNECMA (dont l’Etat est actionnaire à 30%) de Châtellerault vers le Mexique ( plus d’une centaine d’emplois en jeu )2.  »    

Les trois s’accordent sur le fait que le gouvernement ne remet pas en cause fondamentalement les dispositions mises en place ou préparées par la Droite en ne procédant qu'à un toilettage, voire en confirmant l'option d'un État et d'une Europe autoritaire qui ne veut voir qu'un seule tête.

Or le renouveau démocratique est une urgence et Michel Brouard développe l’exemple du « projet de scrutin départemental qui est un dévoiement de la parité et une régression démocratique qui va renforcer le bipartisme.

Contre la réforme Sarkozy et pour refonder la démocratie, il faut :

  • Réformer les finances locales et la taxe d'habitation, sortir des péréquations horizontales et revenir à un impôt économiquement dynamique et lié au territoire. L’Etat doit être le garant de l'égalité des territoires avec des dotations suffisantes et pérennes ainsi que de l'accès au crédit par un système public bancaire échappant aux marchés financiers.

  • Rompre avec le présidentialisme

  • Limiter le cumul des mandats et instaurer un vrai statut de l'élu (à l'image des droits syndicaux) qui permette une vraie démocratisation de l'exercice d'un mandat.

  • Faire de l’Etat le garant de la citoyenneté de résidence et instaurer le droit de vote des étrangers vivant dans notre pays. »

Paroles rapportées par Françoise Poteau

 

 

1 Depuis 4 ans, les salariés de Buroform luttent pour leur emploi, pour la survie de leur entreprise. De repreneurs en repreneurs, ils ont découvert la cupidité favorisée par le système, au détriment du développement de l’entreprise…

2 André Chassaigne, député communiste, est intervenu auprès du Ministre du redressement productif pour dénoncer ce projet. Voir sur l'article en cliquant ici

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.