Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil
 
 
 
 

Intervention au conseil municipal de Naintré de Louis Clavé, élu communiste

Débat d'orientations budgétaires 2013

 

Le groupe communiste et républicain ne trouve rien à redire sur les orientations budgétaires qui témoignent du sérieux de la gestion de la majorité du conseil municipal. A noter cependant que les dotations de l'Etat sont prévues stationnaires sinon en baisse et que nous n'avons comme variable d'ajustement que les impots des ménages que nous refusons d'augmenter pour ne pas ajouter plus d'austérité à ceux qui n'en peuvent plus.

L'Etat prévoit de pressurer les collectivités locales encore plus, en montant ses économies de 750 000 millions d'euros à 1.5 milliard jusqu'en 2015. C'est intolérable!

Les communes, pour ce qui nous concerne, ne sont en rien responsables du soi-disant déficit de l'Etat. Il faut rappeler que les collectivités locales soutiennent l'économie en réalisant 70% des investissements publics, soit la somme rondelette de 54 milliards par an injectée directement dans le circuit de l'économie réelle.

Le gouvernement s'aligne aveuglément sur les traités européens qui ne connaissent qu'austérité pour les peuples et dividendes pour les banques. A noter que le dernier en date, prenommé TSCG, a été voté conjointement par les députés de la droite et la majorité du PS, nos dirigeants n'ayant pas voulu le soumettre au verdict du peuple de crainte qu'il ne subisse le même sort que son aîné le TCE rejeté par les Français et adopté en douce au Parlement malgré l'opposition du seul groupe communiste.

L'un des derniers exemples de cet alignement est la réforme des rythmes scolaires qui renvoie aux finances communales ce qui revient à l'Etat.

Les cures d'austérité ne sont en aucun cas des remèdes efficaces, il serait temps d'écouter des voix autorisées qui murmurent de plus en plus fort jusque dans le Saint des Saints du FMI.

Nous soutenons donc les orientations présentées à ce débat, en disant attention: si les conditions actuelles continuent, il sera de plus en plus difficile, voire impossible de tenir les comptes des municipalités.

Louis Clavé

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.