Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil
 
 
 
 

Les poitevins à la Fête de l’Huma : « Poings levés et mains tendues »

Situé à côté de la scène jeune et (très) sonore scène Zebrock, le stand de la Vienne débordait d’activité des 2 côtés du comptoir dès le vendredi soir. Sous la direction hyper efficace de Pascal et Lionel, d’un côté, on préparait le boire et le manger, lavait la vaisselle, de l’autre côté l’on mangeait (en particulier les célèbres tartines du célèbre four ), buvait ( la très appréciée bière de Neuville), chantait avec le Renaud poitevin, dansait et surtout parlait, échangeait, discutait avec des copains retrouvés ou des inconnus. 4 adhésions au PCF ont été le fruit de ces échanges.

Pendant que la pluie tombait à verse, que c’était chaleureux de vivre ce que nous voulons construire !

Et que dire de tout le reste de la Fête où la seule chose qui manquait c’était le don d’ubiquité pour écouter les Pinçon - Charlot nous expliquer La violence des riches, ne pas rater La Question d’Henri Alleg lue par Daniel Mesguich ou Jaurès, La voix d’André Benedetto lue par Jean- Claude Drouot , pour profiter des débats, des stands, des livres de l’immense librairie du Village du livre de la Halle Nina Simone, pour s’ouvrir aux Grecs, aux Palestiniens, aux Syriens, aux Libanais, aux Afghans, aux Irakiens, aux Chiliens, blessés au cœur il y a 40 ans, en bref au monde entier, à ses luttes, à son histoire, à travers sa nourriture parfumée au Village du monde … pour rencontrer dans leur stand les Fralib, Sanofi, Peugeot, les Conti et les autres boites en lutte, pour satisfaire notre goût de la culture émancipatrice dans les expositions, les concerts sur les différentes scènes, les arts de la rue etc …

Le grand poète Palestinien, Mahmoud Darwich, a écrit

«  Nous aussi nous aimons la vie quand nous en avons les moyens

Nous dansons entre deux martyrs et pour le lilas entre eux

Nous dressons un minaret ou un palmier

Nous aussi nous aimons la vie quand nous en avons les moyens. »

 

. Pierre Laurent rappelle dans son discours que « le 21 septembre aura lieu la journée mondiale pour la Paix. Ce jour là, mobilisons-nous pour affirmer le droit des peuples à vivre en Paix. » mais déjà à la Fête de l’Huma, nous vivons la paix et le monde que nous voulons. Il faut désormais étendre tout cela au monde. Paul Laurent termine «  Marchez. Unissez-vous et ensemble reprenons notre avenir en main. »

Françoise Poteau

Fête de l'Humanité - édition 2013 (galerie photos)

Photos Evelyne Slovinsky et Françoise Poteau