Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil
 
 
 
 

La Présidence de droit des Associations Sportives par les Chefs d’établissement : Une nécessité institutionnelle, une chance pour le sport scolaire et les jeunes !

 
Syndicat National de l’Éducation Physique de l’enseignement public (FSU)

                            Académie de Poitiers

 

Communiqué de Presse du 23 septembre 2013

 

La Présidence de droit des Associations Sportives par les Chefs d’établissement :

Une nécessité institutionnelle, une chance pour le sport scolaire et les jeunes !

 

           

            Le SNPDEN-UNSA, syndicat des personnels de direction, vient de lancer un mot d’ordre de désengagement de la Présidence de droit des AS d’établissement. Le SNEP-FSU, le syndicat des enseignants d’EPS tient à rappeler le caractère déterminant de cette fonction dans le bon fonctionnement du sport scolaire qui compte près de 29 000 licenciés dans les collèges, lycées, LP et EREA de l’académie de Poitiers.

 

La Présidence de droit des AS par les chefs d’établissement est définie par décret et inscrite dans la loi dans le cadre du Code de l’Éducation.  Au-delà des obligations réglementaires et législatives, la Présidence de droit des AS par les chefs d’établissement revêt un caractère déterminant en terme de dynamique collective et constitue un point d’appui pour le développement du sport scolaire dans les établissements. Elle permet de renforcer la portée éducative du sport scolaire, qui placé dans le prolongement de l’enseignement d’EPS,  sous l’égide de l’Éducation nationale, participe pleinement à la formation et à la réussite scolaire des jeunes en cohérence avec le projet d’établissement piloté par le chef d’établissement.

 

Le SNEP-FSU a toujours considéré les chefs d’établissement comme des acteurs incontournables du sport scolaire, partenaires des enseignants d’EPS chargés de l’animer, ces derniers étant épaulés par les cadres UNSS et encouragés par les inspecteurs d’EPS. La fonction de Président des associations sportives d’établissement assignée aux chefs d’établissement est donc un gage de confiance  mutuelle et de reconnaissance collective de notre engagement militant commun pour promouvoir et développer le service public du sport scolaire, au bénéfice du plus grand nombre des élèves dont nous avons conjointement la responsabilité.

 

L’association sportive est quasiment la seule possibilité d’accès aux pratiques  sportives pour les jeunes les plus fragiles socialement et économiquement. C’est un atout majeur pour démocratiser la pratique sportive et ainsi créer du lien dans l’école en luttant contre toute forme de ségrégation, particulièrement  en période de crise. Fort de notre volonté commune d’œuvrer pour plus de justice sociale dans le système éducatif, impliquant un engagement permanent et parfois difficile, nous demandons à nos collègues chefs d’établissement de ne pas céder aux craintes que laisse parfois entrevoir cette grande responsabilité.

 

Le SNEP-FSU-Poitiers se félicite de l’engagement indéfectible de l’immense majorité d’entre eux,  et invite tous les chefs d’établissement  à poursuivre avec nous l’aventure quotidienne du sport scolaire à la Française, riche de son million de licenciés dont 40% de filles.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.