Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil
 
 
 
 

Conférence de presse de la section de Poitiers du PCF et des candidats désignés par les communistes aux élections municipales de mars

Au lendemain de son désaccord avec une partie de ses partenaires du Front de gauche, le PCF se lance dans la bataille des municipales…

«  Notre ligne politique est la même depuis 1934  : nous voulons des élus pour faire avancer notre projet et c’est pour ça que nous sommes communistes  [entame Patrick Coronas ], et c’est pour cela aussi que la section de Poitiers avait voté pour une liste autonome du PS » « Mais les discussions avec nos partenaires du Front de gauche ont achoppé notamment sur ce point : nous voulons avoir des élus dans une municipalité de gauche pour faire avancer nos idées » précise la direction de la section.

«  Nous sommes sans doute le parti qui a travaillé le plus tôt sur son projet (nous avons commencé il y a un an et demi)en mobilisant toutes les compétences et en explorant les moyens à mettre en œuvre, les moyens politiques étant les élus. Nous ne sommes pas en état d’être majoritaires mais on veut faire en sorte que notre projet puisse en partie être appliqué.

La direction de section ajoute « nous voulons consolider le Front de gauche donc nous regrettons que ce premier mandat ait achoppé (d’ailleurs certains partenaires étaient d’accord avec nous ) mais il était impossible de conclure un accord sur une liste NPA et Verts avant un accord au sein du Front de gauche … Ce n’était pas mûr d’où un retour vers les adhérents et une deuxième assemblée générale le 12 décembre.  Le choix des communistes de Poitiers cette fois a été d’essayer de partir avec les socialistes et de ne pas tenter une liste autour du seul PC.»

« Les candidatures sont adossées au projet et ce ne sont pas des candidatures girouette selon avec qui on y va. Il s’agit de respecter la décision prise par l’assemblée générale.

La présence des élus communistes à côté des autres c’est la pierre sur laquelle nous construisons. Ce sont des outils de progrès social pour parvenir à un grand Front de gauche à Poitiers et ça reste notre objectif même si la donne a changé.

Les communistes de Poitiers sont donc en phase de négociation avec comme objectif d’avoir le plus d’élus possible mais les négociations avec le PS ne sont pas simples. »

A une question de la presse sur la place de Jean-Jacques Guérin, la Direction de section a répondu que la démarche de JJ Guérin , faite avant l’échec de la liste avec le Front de gauche, était individuelle. Les candidatures sont validées par les communistes qui ont choisi par leur vote les candidats les plus pertinents.

Yves Jamain, secrétaire départemental précise « Ce n’est pas le PS qui choisit les élus communistes et ce n’a jamais été le cas. »

La direction de section précise ce que signifie être utile aux poitevins : « Nous avons un devoir d’imagination et d’invention. Nous proposons par exemple une monnaie locale pour une économie solidaire, comparable aux chèques vacances et fondée sur des critères sociaux et environnementaux (produits locaux valorisés par exemple), pour l’emploi, nous imaginons un label Poitiers sur les mêmes critères. »

Yves Jamain donne comme autre exemple le problème des déchets où le monopole capitaliste impose ses règles : on doit aller progressivement vers une régie publique.

Patrick Coronas : On peut sortir progressivement le plus possible d’activités relevant du service public du secteur capitaliste pour améliorer la vie des gens même si ce n’est pas simple. Il faut faire baisser progressivement le prix des transports par exemple.

Propos recueillis par Françoise Poteau, le 20 décembre 2013

 

Les 6 candidats du PCF

Hugo Blossier, 21 ans étudiant

Coralie Breuillé, 28 ans, animatrice socio culturelle

Patrick Coronas, 44 ans, enseignant ( élu sortant)

Laurent Lucaud, 42 ans en recherche d’emploi

Nathalie Rimbault-Hérigault, 48 ans, salariée de la grande distribution

Nathalie Rimbault- Raitière, 49 ans, enseignante ( élue sortante )

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.