Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil
 
 

18 mars11:00
 

Emplois – Salaires - Protection sociale - Services publics.

Non au PACTE DE RESPONSABILITE

Grève et manifestations : mardi 18 mars

  • Pour défendre la Sécurité sociale et son financement
  • Pour nos emplois, l'augmentation des salaires et des pensions et les services publics
  • Pour refuser le pacte de responsabilité

Face à la situation sociale vécue par les salariés du privé et du public, les privés d’emploi et les retraités de notre pays, les organisations syndicales ont la responsabilité de proposer des alternatives et d’organiser les mobilisations nécessaires pour obtenir des emplois stables, la reconnaissance des qualifications et des mesures urgentes en faveur de la protection sociale et de pouvoir d'achat.

Elles appellent salariés chômeurs et retraités à prendre toute leur place dans cette journée d’action tant sur leur lieu de travail que dans les territoires pour réorienter les choix économiques, sociaux et environnementaux du gouvernement.

La stagnation du SMIC, des salaires et le gel du point d’indice des fonctionnaires sont intolérables et handicapent gravement la relance économique. L’augmentation des salaires dans le public comme dans le privé est donc une priorité.

Les entreprises reçoivent plus de 172 milliards d’aides publiques sous la forme d’allègements ou d’exonérations fiscales et sociales, sans aucune contrepartie ni évaluation de l’efficacité de ces aides en matière d’emploi et d’investissements et sans contrôle. L’ensemble de ces aides doit être remis à plat

La relance de l’emploi passe par un plan socialement utile, d’investissements industriels, de sécurisation pour les salariés, de création d’emplois de qualité et de renforcement des services publics.

Nous considérons que les annonces liées au pacte de responsabilité, et en particulier les 50 milliards d’euros d’économies programmées, vont renforcer une fois de plus l'austérité et la précarité et réduire les financements des services publics, de la protection sociale et de la solidarité nationale.

Nos organisations syndicales s’opposent au transfert du financement de la branche famille des entreprises vers la fiscalité des ménages. Elles réaffirment leur attachement aux droits familiaux financés par la branche famille de la sécurité sociale. C’est un des éléments qui concourt à l’égalité entre les femmes et les hommes en favorisant l’accès au travail des femmes.

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires appellent les salarié-e-s, privé-e-s d'emploi et retraité-e-s de la Vienne à agir tous ensemble et à faire du 18 mars une journée de mobilisation massive et un premier succès en participant aux manifestations

 Châtellerault à 10h.00 au Kiosque

 Poitiers à 14h.30 Place de la gare