Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil
 
 
 
 

Intervention de Patrick Coronas pour le groupe communiste lors du Conseil Municipal inaugural de Poitiers le 04 avril

Chers pictaviens , chers collègues,

A Poitiers, comme partout en France, nos concitoyens subissent les effets de la crise du système capitaliste, aggravée par les politiques libérales menées au niveau européen et au niveau national.
Par leur vote ou leur abstention, ils ont exprimé leur mécontentement et leur colère vis à vis d'une société injuste qui n'assure plus ni leur protection, ni leur émancipation. Ils ont exprimé leur déception et leur désenchantement quant au changement promis, attendu, puis enterré.

De nombreuses villes, y compris des villes historiquement de gauche, en ont fait les frais, tombant dans l'escarcelle de la droite, ou pire, de l'extrême droite.

En réponse à cet appel des citoyens, un nouveau premier ministre a été nommé. Mais si la politique nationale reste la même, basée sur les cures d'austérité et les casses du droit du travail, cette défaite électorale ne sera que la première d'une longue séquence ; et les municipalités ne seront plus en mesure d'être les derniers remparts protecteurs face la paupérisation et à la précarisation de la population.
Si Poitiers fait figure d'exception au milieu du chamboulement politique national, ce n'est pas une question de chance. C'est le résultat de 37 ans de politique de gauche appliquée au service de la population. D'une politique qui assure à la fois la protection de la population par le biais du CCAS et des logements sociaux, et leur émancipation grâce aux maisons de quartier, à l'offre de pratiques culturelles et sportives et aux écoles. D'une politique qui permet le lien social dont découle le bien vivre ensemble.

Cette politique engagée, ancrée à gauche, doit perdurer et nous devons déployer tous les efforts possibles à son développement.
C'est dans ce cadre que nous, communistes, sommes partie prenante de la majorité municipale. C'est dans ce cadre que s'exprimera fortement notre parole, notre différence, notre implication. Les communistes de Poitiers ont su construire un projet avec de nombreuses propositions fortes pour la ville et l'agglomération, des propositions qui font barrage à l'austérité. Le défi pour la mandature qui s'ouvre est de les concrétiser.
Comme ils le font depuis 1977, les élu-e-s communistes contribueront à la menée d'une politique locale progressiste au nom du bien commun, du vivre ensemble et de la justice sociale pour l'ensemble des poitevins.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.