Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil
 
 
 
 

Palestine : Poursuivre les actions pour que cette barbarie ne puisse se reproduire

Palestine : Poursuivre les actions pour que cette barbarie ne puisse se reproduire

            Rappelons que pendant  50 jours, du 8 juillet au 26 août, la Bande de Gaza a connu une nouvelle agression de la part de l'armée israélienne, dont l'intensité et l'horreur ont dépassé largement celles, déjà atroces, de 2008-2009 qui avaient déjà ému scandalisé l'opinion publique. Plus de 2000 morts, des milliers de blessés dont certains resteront handicapés à vie, des milliers d'habitation réduites en poussière, des dizaines et des dizaines d'infrastructures (ponts, routes, bâtiments publics, hôpitaux, écoles, … , à la fois palestiniens et internationaux) anéanties, entrainant des pénuries majeures d'eau, d'électricité, de médicaments, de nourriture … Rien n'a été épargné à la population qui vit un véritable enfer, enfermée dans ces 360 km² de bande de terre coincée entre l'Egypte et Israël.

Cette guerre de destruction systématique a été largement dénoncée par les populations du monde entier, horrifiées qu'Israël puisse bombarder impunément des écoles, des hôpitaux, des quartiers d'habitation, et interrompre la vie quotidienne et pacifique de centaines de milliers de personnes pour se livrer à la vendetta et exhiber sa force militaire.

Cela a ému et choqué très largement dans le monde et bien sûr dans la Vienne aussi ou, pour relayer cette émotion et réclamer que cesse cette démonstration de sauvagerie, ce sont 6 manifestations qui ont été organisées par un Collectif d'associations, en plein été. Du jamais vu, jusque là.

Mais parce que la trêve intervenue le 26 août n'est pas la paix, et que rien n'est réglé sur place, ni la levée du blocus, ni la libération des prisonniers, ni les sanctions pour Israël, ni même l'ouverture d'une Commission d'enquête, le Collectif a décidé de poursuivre ses actions pour que cette barbarie ne puisse se reproduire.

C'est ainsi qu'il envisage une première action le 15 novembre à partir de 15 h. Cet évènement appelé "7 colombes pour la Paix en Palestine" aura lieu place du Palais de Justice pour rappeler symboliquement que sans justice il ne peut y avoir de paix. Du slam, de la poésie, de la musique, une prise de parole seront suivis d'un lâcher de 7 colombes porteuses de messages de paix.

Deux autres actions sont en préparation :

- Une conférence / débat public pour échanger nos points de vue et analyses sur le conflit. L'objectif n'est pas de la transformer en meeting pour son organisation mais de faire connaître l'éventail des analyses pour amener le public à s'engager pour la Palestine. Il est aussi de permettre la clarification d'un certain nombre de points : terrorisme, droit au retour, existence d'Israël, Israël est-il une colonie ? ... La diversité des points de vue n'empêche pas le travail commun. Mais, si les approches sont différentes, la mobilisation pour les droits des Palestiniens est partie prenante de toutes luttes pour l'émancipation des peuples. Quoi qu'on en pense, on ne peut pas laisser perdurer la situation qui sévit en Palestine.

- Une action pour répondre à l'appel BDS des Palestiniens en direction des consommateurs pour les inviter à boycotter les produits israéliens, que ce soient des marchandises, des spectacles, des évènements sportifs, des liens avec des institutions. Appel qui s'inscrit dans la campagne plus générale appelant au boycott, au désinvestissement et aux sanctions contre Israël.

A ce jour, le Collectif Palestine est composé de : Amis de la Terre, Comité poitevin Palestine, CGT 86, Collectif citoyen Châtellerault, Ensemble, Front de Gauche Châtellerault, MJC 86, Parti de Gauche Poitiers, PCF 86. Il reste ouvert à tous, individus ou groupes organisés, qui sont d'accord pour travailler en ce sens. Collectif Palestine : Conférence de presse,  7 octobre 2014

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.