Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil
 
 
 
 

"Face à la barbarie et à la violence des extrémistes nous répliquerons toujours par la solidarité et la construction collective"

Communiqué de presse Jeunes Communistes de la Vienne.

Les Jeunes Communistes de la Vienne ont appris avec peine l'incendie de la mosquée de Poitiers dans la soirée du dimanche 11 janvier. Notre pays a été meurtri par l'odieux attentat contre Charlie Hebdo perpétré par des extrémistes religieux. Il a été une seconde fois touché par la prise d'otage meurtrière de la porte de Vincennes. Face à de tels actes les Français ont réagi en se regroupant et en apportant solidarité et soutien aux proches des victimes. Pendant ce temps quelques extrémistes politiques qui ne valent pas mieux que les assassins de nos compatriotes s'en prennent à une partie des Français en raison de leur religion.

Nous condamnons fermement ces actes violents dans toute la France et apportons notre soutien fraternel à la communauté musulmane de Poitiers. Face aux extrémistes de tous bords, religieux comme politiques, nous appelons les Français à se mobiliser afin de défendre les valeurs de notre République : la liberté, l'égalité et la fraternité

Nous appelons le gouvernement français à prendre ses responsabilités afin d'assurer la sécurité et la liberté de culte de nos concitoyens en plaçant les lieux de culte musulmans sous protection comme il l'a été décidé pour les lieux de cultes judaïques. Le gouvernement et les médias doivent aussi assumer leur responsabilité dans ces actes violents qui se multiplient, et cesser sans délai ces amalgames entre quelques fous sanguinaires et plusieurs millions de Français, amalgames qui n'en finissent pas d'inciter à la haine et d'attiser les peurs.

Face à la barbarie et à la violence des extrémistes nous répliquerons toujours par la solidarité et la construction collective.

Arthur Giry,
Coordinateur départemental
Fédération de la Vienne
Mouvement Jeunes Communistes de France. 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.