Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil
 
 
 
 

Retraités : Tout n'est pas noir : le patronat se frotte les mains

Union Syndicale des Retraités C.G.T de la Vienne                                  Poitiers le 15 Janvier 2015

21 Bis Rue Arsène Orillard

8 000 Poitiers

Tel 05.49.60.34.70

Mail usr-cgt86@laposte.net

Permanence Le Mardi de 9h à 12h

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Les fêtes de fin d’année sont achevées et laissent place à la dure réalité à l’image de la « tombée de feuilles mortes ». Les mauvais coups interviennent dès le 1er Janvier 2015 : hausse du prix des carburants (les automobilistes payant l’écotaxe à la place des transporteurs, plus 4 centimes du litre pour le gasoil, plus 1,8 centimes pour l’essence), hausse du prix du gaz - de l’électricité - des assurances - des transports - des tarifs postaux…

Certes, le gouvernement acte des « contreparties » Smic + 0,2% - RSA + 0,91% -Allocations Familiales +0,7% - Allocation spécifique solidarité +7,07% … Cela est aux antipodes de la réponse aux besoins.

Toujours pour faire « pare-feu », est annoncée la suppression de la première tranche d’impôt sur le revenu faisant passer cette dernière de 6 000€ à 10 000€ (830€/mois) en oubliant de faire état que 460 000 retraités soumis à une CSG à 3,8% voient cette dernière passée au taux de 6,6% ce qui fait une perte moyenne de 360 à 400€/an sur la valeur de la pension.

Cette disposition rejoignant le blocage de la réévaluation des pensions retraites, de la suppression de la ½ part pour les veuves -veufs –divorcés, de celle de l’abattement de 10% pour les familles de 3 enfants et plus – de la création de la taxe CASA de 0,3%...Baisse du paiement de la valeur du point de retraite complémentaire...

Tout n’est pas noir, le patronat se frotte les mains, après avoir encaissé 25 milliards d’allégements de cotisations sociales pour 2013, l’application du pacte de responsabilité va se traduire pour 2015 par « zéro charges » pour les entreprises employant des salariés payés jusqu’à 1,6 SMIC…

Situation inadmissible qui appauvrit les plus modestes, laisse sur le bord de la touche les jeunes, les salariés, les retraités. L’USR/CGT de la Vienne invite les retraités, veufs, veuves à la rejoindre afin qu’ensemble nous puissions créer un rapport de force puissant permettant de freiner cette casse sociale et exiger une prise en compte concrète de leurs revendications.

 

Pour l’USR/CGT de la Vienne

Le secrétaire

 

M LAPRIE

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.