Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil
 
 
 
 

Intervention de Vincent Mauger au Conseil Municipal de Buxerolles du 9 Fevrier 2016

J’ai bien noté que Monsieur BLANCHARD se réjouissait du discours de Monsieur BARREAU et des errements d’un certain nombre d’élus nationaux qui se disent de gauche.

Je pense que c’est une mauvaise chose lorsque la gauche applaudit la droite ou se met à faire sa politique.

Une des questions soulevées ce soir est le niveau des impôts à Buxerolles.

Plusieurs intervenants ont souligné les difficultés de nos concitoyens, le chômage, la situation économique de notre pays et de l’Europe.

Je constate toutefois qu’il y a un grand oubli : ce sont les grandes fortunes, les actionnaires des grands groupes.

Comme chaque année, les milliardaires se portent toujours mieux que l’an passé. Ils sont peu nombreux, mais ils accaparent l’essentiel des richesses.
Or une des valeurs essentiels de la gauche est la solidarité.

Pour répondre aux difficultés de nos concitoyens, il faut plus de solidarité, il faut un partage de ces richesses. Cela passe par l’impôt au niveau local comme national. 

L’impôt est en effet la mise en commun d’argent pour financer des initiatives, des services, des investissements décidés en commun.

Un pays, une collectivité sans impôts, c’est un pays qui ne fait rien, qui n’investit pas.

Je souhaite une réforme de l’impôt, pour le rendre juste, pour que chacun participe à l’effort partagé en fonction de ses possibilités. Ce n’est actuellement pas le cas : l’essentiel de la fiscalité repose sur la TVA qui est très injuste, sur les impôts locaux qui sont encore plus injustes sous leur forme actuelle. Elle devrait reposer beaucoup plus sur l’impôt sur le revenu, avec des nouvelles tranches pour assurer une meilleure justice sociale. Les impôts locaux devraient être basés sur les revenus.

Mais l’organisation de la fiscalité est décidée par les élus nationaux.

Nous, en tant qu’élus locaux, ne pouvons pas mettre à contribution les milliardaires, puisqu’il n’y en a pas à Buxerolles, ou alors je ne les connais pas.
En tant qu’élus locaux, nous ne pouvons que jouer sur les taux des impôts locaux.

Sur ce thème, comme sur l’ensemble du Débat d’Orientations Budgétaires, j’ai le sentiment d’entendre tous les ans le même discours. Tous les ans, l’opposition municipale veut diminuer le personnel et donc les services à la population. Tous les ans, l’opposition municipale est prise dans une contradiction entre un reproche sur le manque supposé d’investissements et en même temps un reproche sur le niveau trop élevé des impôts.

Il y a 2 ans, les buxerollois ont fait dès le 1er tour des élections le choix de la solidarité, du développement des services à la populations, de la priorité aux investissements éducatifs, de l’anticipation de l’avenir avec l’Agenda 21 et le plan de réduction des dépenses énergétiques (TEPOS) que vous combattez.

La majorité municipale met en œuvre ces choix.

https://rougepoitiers.wordpress.com/2016/02/11/intervention-de-vincent-mauger-au-conseil-municipal-de-buxerolles-du-9-fevrier-2016/

Dans les conditions actuelles, c’est la meilleure politique possible pour notre commune et ses habitants.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.