Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil
 
 
 
 

PCF Sud Vienne: Lettre ouverte au Président du conseil Départemental de la Vienne

Lettre ouverte du PCF SUD VIENNE

à Monsieur Bruno BELIN Président du Conseil Départemental de la Vienne ,

    Dans l’article de presse de la nouvelle république du 21 02 2016 vous souhaitez que les bénéficiaires du Revenu de Solidarité Actif (RSA) puissent faire du bénévolat pour enrichir leur parcours en exerçant une activité salariale. Mais vous ne voulez surtout pas leur imposer le RSA contre sept heures «de travail obligatoire sous forme dérisoire de bénévolat» annonçant quand même que cela leur serait bénéfique pour leur avenir. !!

Le Parti Communiste Français Sud Vienne rappelle que le bénévolat est par essence un engagement libre et volontaire, et que c’est ce qui en fait sa force et sa richesse. Comment peut-on imaginer inverser le sens de la solidarité ? Nous vous rappelons que le RSA est l'expression même de la solidarité de la nation envers ceux qui connaissent de grandes précarités.

   Monsieur le Président, la manière dont vous vous exprimez, stigmatise les allocataires pour lesquels il est déjà difficile de se loger, d’entretenir un moyen de locomotion, de se nourrir décemment avec 462.49 euros par mois pour une personne seule.

Ce que les gens veulent c'est travailler et avoir un salaire décent. Or vous proposez une activité qui ne sera pas rémunérée au sens du travail et empêche pendant ce temps-là les personnes de chercher un emploi.

Nous vous rappelons que dans le cadre du dispositif RSA une Allocation Pour le Retour à l’Emploi (APRE) était versée. Vous avez tout simplement supprimé cette aide dernièrement qui était de 1500 euros en 2011 puis 850 euros en juillet 2014. Depuis votre décision Monsieur le Président, les travailleurs sociaux et les accompagnateurs Vienne Emploi Insertion (VEI) n’ont plus de moyen d’aide et d’action pour financer les premiers déplacements vers l’emploi ou une formation, ni pour payer une assurance voiture aux bénéficiaires du RSA pour retrouver le chemin du travail. Vous voulez qu’ils fassent du bénévolat à leur frais alors même qu’ils n’arrivent pas à vivre, soyons sérieux !

Ce n’est pas aux bénéficiaires du RSA et des plus démunis, victimes de la politique Départementale et Nationale, qu’il faut demander de faire du travail gratuit ou du bénévolat obligatoire.

Quant aux économies dans le budget du Département, le PCF Sud Vienne propose que l’Etat paie d’abord ce qu’il doit suite au transfert des compétences du RSA, de l’Aide pour Personne Agée (APA) et de l’Allocation Adulte Handicapée (AAH), ce qui n’a jamais été régularisé sous le gouvernement précédent ni sous celui actuel. Au total, sur la période 2002-2014, cette insuffisance de compensation représente la somme cumulée de 359 millions d’euros. A titre de comparaison, le budget global du Département s’élève à 417, 348 millions d’euros en 2014.

     Le PCF Sud Vienne constate que même après avoir travaillé dans une association d’insertion par l’activité les bénéficiaires ne trouvent pas d’emploi à la sortie.

Les dernières mesures annoncées par le gouvernement concernant le RSA, selon la déclaration de l’Assemblée des Départements de France (ADF), semblent rejoindre la déclaration du Président du Conseil Départemental. Les représentants des départements sont donc appelés à négocier avec le gouvernement : qui fait quoi et comment ?

Ce qui nous pose question c’est : « la prise en charge du RSA par le gouvernement en échange d’un accompagnement forcé, par les départements, des bénéficiaires du RSA vers l’insertion dans l’emploi » serait-ce sous forme de bénévolat obligatoire de 7h considéré comme du travail ? Nos représentants Départementaux vont-ils négocier cela avec le gouvernement ?

       Le PCF Sud Vienne propose une alternative économique où le droit à l’emploi pour toutes et tous doit devenir une cause nationale. Il nous semble indispensable de créer un grand service public national de la formation continue tout au long de la vie afin d’anticiper les besoins et de développer les nouveaux métiers liés aux défis de la révolution informatique et de la transition énergétique.

Parti Communiste Français Sud Vienne 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.