Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil
 
 
 
 

Blocage et baisse de production à la centrale nucléaire de Civaux, les1er et 2 juin

COMMUNIQUE DE PRESSE CGT, CENTRALE NUCLEAIRE DE CIVAUX,

31 MAI 2016.

BLOCAGE DE L’ACCES ET BAISSE DE PRODUCTION

A LA CENTRALE DE CIVAUX !!!

     Le gouvernement reste sur sa position et ne veux pas entendre ou voir que la mobilisation s’amplifie. Le débat autour de l’article 2 qui inverse la hiérarchie des normes, a mis en évidence les enjeux qui sont au cœur cette loi ! Nous sommes tous directement concernés.

     Les salariés, agents EDF et prestataires présents à l’Assemblée Générale du personnel jeudi dernier, ont décidé de bloquer l’entrée du site le jeudi 2 juin pour marquer une nouvelle fois leur désaccord avec cette loi « travail ». Les salariés des entreprises prestataires subissent de fortes pressions de la part des hiérarchies pour qu’ils ne participent pas à ce mouvement... Pourtant ils sont bien les premiers concernés par cette loi puisqu’ils seront les premiers touchés par ces régressions sociales...

      De nombreux militants CGT des entreprises de la Vienne vont se joindre aux salariés pour faire bloc à l’entrée du site jeudi matin à partir de 6 heures.

       La CGT n’est pas un syndicat de « voyou » comme la dit le président du MEDEF Monsieur GATTAZ... même, la ministre Myriam EL Khomri a dénoncé les propos « choquants ». C’est pourquoi la CGT de la centrale de CIVAUX appelle les salariés à une mobilisation massive du mercredi 1 juin de 21h au jeudi 2 juin 21h avec arrêt de travail, baisse de production d’électricité et blocage de l’accès à la centrale.

       Le combat mené par les salariés EDF, les prestataires et les militants CGT de Vienne porte sur le Retrait de la loi travail. Quatre « points » majeurs cristallisent ce désaccord : l’inversion de la hiérarchie des normes avec la prééminence des accords d’entreprise sur l’organisation du travail dans l’article 2, le périmètre des licenciements économiques, l’instauration d’un référendum en cas d’accord minoritaire et la réforme de la médecine du travail.

Les salariés engagés dans ce conflit bloqueront donc l’accès à la centrale ce jeudi matin et les arrêts de travail débuteront du mercredi 1er 21h au jeudi 2 juin 21h...

Seul le retrait de la loi travail peut mettre fin aux combats des salariés du secteur de l’énergie !!! 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.