Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil
 
 
 
 

Pourquoi les parlementaires communistes n'ont pas voté l'état d'urgence

Communiqué de presse de la Fédération de la Vienne du Parti Communiste Français

Notre nation reste endeuillée et choquée par l'attentat du 14 juillet. Le gouvernement, soutenu par la droite, fait le choix de la dérive sécuritaire et a décidé, sans débat, de prolonger l'état d'urgence.

Déjà prolongé par trois fois, l'état d'urgence n'a pas permis d'éviter le carnage de Nice, ville pourtant championne du tout sécuritaire. La folie, c’est de refaire toujours la même chose, et d’attendre des résultats différents.

Il est temps de déployer les moyens de présence de l’État et des services publics dans tous les territoires de la République : police de proximité, justice, éducation, santé publique… sont les priorités pour une véritable sécurité.

La France doit aussi radicalement transformer ses politiques internationales. Nous ne voulons plus de ce monde de l'argent-roi, des concurrences et des guerres, qui nourrit tous les égoïsmes et les racismes. C'est sur ce terreau que naissent le terrorisme et l'insécurité du monde.

C'est pourquoi les parlementaires communistes n'ont pas voté la prolongation de l'état d'urgence.

C'est un autre avenir de développement et de solidarité, un avenir du bien commun, qu'il faut mettre à l'ordre du jour, en France, en Europe et dans le monde pour une humanité de paix, d'égalité et de partage

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.