Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil
 
 
 
 

Un nouveau combat commence

 

Un nouveau combat commence

La défaite de Marine Le Pen est un soulagement. Pour autant le nombre de voix réalisé par Marine Le Pen au second tour est une très sérieuse alerte. C'est le résultat de la banalisation des idées d'extrême-droite, mais aussi de décennies de politiques défavorables aux intérêts populaires, de trahisons et de renoncements des gouvernements successifs.

Ce qui reste à l'ordre du jour, c'est la construction d'une alternative de transformation sociale, écologique et démocratique à cette politique incarnée par Emmanuel Macron. 

Dès demain, et tout au long du quinquennat, les communistes seront mobilisés pour avancer dans cette voie avec toutes celles et ceux qui seront disponibles à gauche. 

C'est dans cet esprit que nous voulons conduire les élections législatives des 11 et 18 juin. Aucune majorité parlementaire n'est acquise pour personne. Dans cinq semaines, notre peuple a une nouvelle chance pour décider de son présent et de son avenir. Forts du vote de millions de citoyens pour Jean-Luc Mélenchon le 23 avril, avec toutes les forces qui ont soutenu sa candidature et toutes celles qui peuvent rejoindre le combat commun, nous pouvons aller très haut ensemble pour élire à l'Assemblée nationale une forte représentation nationale, conquérir une nouvelle majorité pour agir.
La possibilité de gagner des sièges de députés existe dans la Vienne où malheureusement France Insoumise a opposé une fin de non-recevoir à chacun de nos appels à discuter.

Les électeurs de Gauche et écologistes nous demandent de nous unir. Ensemble nous pouvons agir pour barrer la route au Front national. Nous pouvons choisir dans chaque circonscription le candidat qui nous donnera les chances maximales de gagner.

Nous lançons à nouveau ce soir un appel solennel aux dirigeants politiques de la France insoumise : il n'est pas trop tard pour aboutir à un tel accord. Soyons forts et unis dès maintenant, pour engager la résistance et avancer les projets alternatifs à la politique de casse sociale et d'aggravation des inégalités que le nouveau Président compte mettre en œuvre.

Concrétisons ainsi la promesse d'une gauche nouvelle, diverse et rassemblée, née dans les urnes le 23 avril.

 

Yves Jamain, Fédération de la Vienne 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.