Fédération de la Vienne

Fédération de la Vienne
Accueil
 
 
 
 

Être utiles pour demain

Conférence de presse du PCF86 – vendredi 12 mai

Être utiles pour demain

Notre volonté n'est pas d'alimenter une polémique, qui ne rend service à personne, mais les accusations des dirigeants de France Insoumise, qui visent à nous faire porter la responsabilité de la division nous obligent à rétablir la vérité. Que ce soit nationalement ou localement nous ne nous résolvons pas à la rupture des discussions, nous ne l'avons ni décidé, ni souhaité.

Localement, les responsables de FI ont refusé toute discussion ou échange de point de vue. Et nous avons vu que nationalement ils se sont bornés à discuter d'un accord de non-concurrence sur nombre très limité de circonscriptions, avec des « propositions » dont ils savaient manifestement qu'elles n'étaient pas acceptables (demander au PCF de se retirer sur des circonscriptions où il est le plus fort, où sa légitimité est incontestable) et dans le seul but avoué de faire élire ses « cadres nationaux ».

Je me suis personnellement rendu à la soirée électorale de FI le soir du premier tour, j'ai envoyé des mails, laissé des messages téléphoniques à Jean-Luc Morisset qui est le seul interlocuteur que nous avons (FI n'a pas d'organisation départementale). J'ai dit devant témoins lors du rassemblement du premier mai à un responsable du PG de Poitiers : si vous refusez toujours un accord pour un rassemblement qui soutienne les même candidatures, au minimum on peut s'entendre pour le pas se faire concurrence, il y a la possibilité de gagner des sièges de députés dans la Vienne et en particulier à Poitiers. Je sais que des candidats de FI ont été interpellés dans leur circonscription. Je sais également que les membres de FI n'ont pas eu la possibilité de débattre et de se prononcer sur cette question pourtant cruciale.

De toutes ces démarches qui ont été faites, nous avons reçu en tout et pour tout depuis le 23 avril que deux réponses par mail, que je rends publiques aujourd'hui.

J'invite chacun à relire l'intégralité des prises de position, du PCF national et départemental, mais aussi les appels dans la Vienne de ou avec nos partenaires d'Ensemble!, de RLM86, du Front de Gauche du sud-Vienne, de l'association du Front de Gauche du Châtelleraudais et de l'Appel des 100.

Tout est dit, tout est clair et basé sur un principe simple : union et rassemblement dans le respect de tous.

Nous le disons sans détour : la situation est grave, des élections législatives cruciales nous attendent. Le peuple peut, à nouveau, reprendre la main. Être utile à cela est la seule chose qui importe, qui doit nous mobiliser. Après l'élection présidentielle, cette nouvelle bataille est décisive. Elle va à nouveau redistribuer les cartes et peut donner une nouvelle chance aux électeurs, aux sept millions et demi qui ont voté Jean-Luc Mélenchon, mais aussi à ceux qui ont voté pour Benoît Hamon et pour les candidats d'extrême-gauche de reprendre du pouvoir sur l'avenir. Les électeurs n'ont pas dit leur dernier mot.

Notre objectif est donc clair : disputer la majorité parlementaire à Emmanuel Macron, aux forces du libéralisme et de l’extrême-droite et permettre à toutes les forces engagées dans la bataille, dont le Parti Communiste Français, d'être représentées pour être utiles demain. Forts des sept millions et demi de voix recueillies par Jean-Luc Mélenchon le 23 avril, et rassemblés, nous pouvons empêcher le Président de la République d’avoir les mains libres pour casser le Code du Travail. Je rappelle que pour légiférer par ordonnance, il faut avoir l'approbation du parlement.

Nous pouvons battre ses candidats et ceux de la droite dans de très nombreuses circonscriptions, barrer la route à l’entrée massive de députés Front national au Parlement. La meilleure chance de victoire que nous pouvons nous donner, c’est l’union maximale de ces forces, en les unissant tout en respectant leurs différences.

Je réitère notre appel : tout est encore possible. Il reste encore quelques jours avant le dépôt des candidatures. Nous sommes ouverts jusqu'au bout à toute discussion et prêts à retirer une candidature si c'est nécessaire.

J'ai la conviction que les électeurs de Gauche n'apprécieraient que des intérêts partisans soient priviliégiés à la possibilité d’une ample victoire les 11 et 18 juin prochains, qui plus est au risque de favoriser l'élection de députés macronistes, de droite, voire d'extrême-droite. Je tiens à réaffirmer que rien, pour notre part, ne doit nous détourner du cap choisi. L’union des forces capables de reconstruire une gauche nouvelle, profondément réinventée comme nous avons commencé à le faire avec le Front de gauche puis dans cette année 2017, n’est pas un choix de circonstance électorale, c’est un choix de fond et durable.

Quoiqu'il en soit nous partirons dans cette bataille dans une configuration de rassemblement la plus large possible. À ce jour les candidats que nous soutenons sont validées par RLM86, les membres du Front de Gauche du sud-Vienne, de l'association du Front de Gauche du Châtelleraudais, de nombreux signataires de l'Appel des 100, des syndicalistes et de nombreux citoyens qui ont choisi de croire au rassemblement.

Il s'agit de (titulaires et suppléants) :

1ère circonscription :
Anne Joulain (enseignante-chercheur – militante syndicale – membre du PCF)
Julien Hémon (salarié centre d'appel – syndicaliste – membre du PCF)

2ème circonscription :
Christian Michot (directeur d'association d'insertion sociale et professionnelle – militant LGBT – membre du PCF)
Françoise Garaté (retraitée de l'éducation nationale - militante syndicale – militante de l'appel des 100)

3ème circonscription :
Valérie Lafoy (technicienne d'intervention sociale et familiale - militante syndicale)
Samuel Bougrier (directeur d'école – membre du PCF)

4ème circonscription :
Clarice Pereira (ouvrière de la métallurgie - syndicaliste)
Pierre Baraudon (technicien retraité - conseiller municipal – militant de l'éducation populaire – membre du PCF)
 

Comme vous pouvez le constater, leur diversité, leur personnalité incarne le message qu'ils porteront dans cette élection. Ils sont impliqués, connus pour leur engagement sans faille, leur implication dans leur quartier, leur milieu professionnel, leur syndicat, leur association. Leur candidature est un prolongement de leur combat quotidien pour la solidarité, pour une politique au service de l'Humain d’abord et non des profits financiers.

 

mails de Jean-Luc Morisset

Le 27 avril

Le PG 86 est fier des résultats obtenus dans la vienne par le candidat qu'il a soutenu Jean-Luc MELENCHON

qui arrive en seconde position avec 49 061 voix réprésentant 20,64%

Il nous faut maintenant faire le maximum pour qu'aux législatives, nous puissions faire élire des candidatEs qui soutiennent notre programme: "L'AVENIR EN COMMUN", programme de la FRANCE INSOUMISE.

Le PG 86, fait toute confiance aux instances nationales de FRANCE INSOUMISE qui mènent les négociations

avec les organisations politiques nationales. Il ne participera pas à des réunions locales qui risqueraient d'atomiser les candidatures.

Il appelle au rassemblement de touTEs sous la bannière qui a prouvé qu'elle fédérait l'espoir et qu'elle permettait à touTEs de s'exprimer : la bannière de la FRANCE INSOUMISE

 

Le 2 mai

Il est un peu tard pour répondre, mais mieux vaut tard que jamais Nous suivons avec intérêt les évolutions des discussions nationales. Nous sommes très heureux de voir que plusieurs accords ont pu être passés avec des élus notamment communistes à l'image de MG BUFFET. Heureux aussi car depuis longtemps ces élus ont manifesté un intérêt, non seulement pour la candidature de JLM mais aussi pour le programme l'Avenir en Commun et pour la France Insoumise.

Hélas, nous n'avons pas trouvé à ce jour un tel intérêt pour notre programme chez les candidats que vous avez sélectionnés.

Nous savons que des discussions se poursuivent encore cette semaine et nous en suivons les résultats avec intérêt. Si nos organisations  trouvaient un terrain d'entente, soyez certains que nous serions prêts à discuter sur les bases qui auraient été trouvées.

Cependant soyez certainEs que dès aujourd'hui nous sommes prêts à vous accueillir dans la grande aventure de la France Insoumise.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.